ouvrage

Légère carence en fer


Sophie Di Ricci


#amour fraternel #cyclisme #dopage #drogue #peloton #sport #Tour de France
temps de lecture25 min like3

La compétition cycliste est un dépassement de soi, certes. Même dans les côtes ?

Vivien s’entraîne comme un malade pour que son équipe l’inscrive au départ du Tour de France. Mais malgré d’évidentes dispositions pour la compétition, Vivien, le porteur d’eau, n’est pas dans les temps. Il ne lui manque pourtant pas grand-chose. Pas grand chose, mais quoi ? Peut-être ce que son petit frère lui apporte secrètement entre deux étapes ? Ou ce que s’injecte dès l’aube Gianni Rimmi, le champion ? Peut-être les deux, en fait.

Découvrir l'extrait

Le père d’Alex avait ouvert les portes du garage. En marche arrière, la voiture couinait à la mort. Les types du lotissement, accoudés à la mure...