Un petit chef-d’œuvre de la littérature libertine du XVIIIe siècle à lire ou à relire !

Un jeune homme raconte sa découverte de l’amour dans les bras d'une comtesse au tempérament d'ogresse. En une seule nuit, l’amante trompera trois hommes : son mari, son amant et finalement notre ingénu. Sensuel, acerbe et réjouissant, ce conte libertin du XVIIIe se savoure toujours avec autant de plaisir.

« J'aimais éperdument la Comtesse de *** ; j'avais vingt ans, et j'étais ingénu ; elle me trompa ; je me fâchai ; elle me quitta. J'étais ingénu, je la regrettai. »

Découvrir l'extrait

J'aimais éperdument la comtesse de *** ; j’avais vingt ans, et j’étais ingénu ; elle me trompa ; je me fâchai ; elle me quitta. J’étais ingénu, ...