ouvrage

Portrait de groupe sur fond d'absence : un reportage


Luis Sepúlveda, Bertille Hausberg


#Chili #démocratie #dictature #enfance #Hambourg #oppression #photographie #Pinochet #souvenir
temps de lecture30 min like0

Le regard sans concession d’un écrivain sur son pays après quatorze ans d’exil.

Après quatorze ans d’exil, Luis Sepúlveda rentre au Chili. Il veut être présent quand tombera enfin officiellement la dictature qui l’a contraint au départ. Il cherche aussi un groupe de gamins. Ceux qu’il avait découverts sur une photographie chez une amie à Hambourg pendant ses premières années d'expatriation. Un simple portrait d’enfants de La Victoria, un quartier pauvre de Santiago. Il se souvient encore avoir pensé : « J’ai tremblé de peur devant (leur) pureté et j’ai voulu me demander combien de temps il leur faudrait pour la perdre. » Ce voyage est une quête à la recherche de l'innocence. Celle de son pays perdu.

Découvrir l'extrait

Ce reportage a surgi soudain au milieu des cartons de vieux documents, de papiers anonymes, de textes conservés sans savoir pourquoi. Daté de ma...